Archipel

Beleef architectuur!

Lezing

Louis Kahn (1901-1974)

door Willy Serneels

Het oeuvre van de 25 jaar geleden overleden Louis Kahn blijft onmiskenbaar actueel door zijn tijdloosheid : ze vormt een blijvende inspiratiebron voor generaties architecten.

Voor een directe getuigenis over het werk van deze grote Amerikaanse architect, nodigde Archipel Willy Serneels uit die in 1965 bij Louis Kahn als medewerker actief was. Hij zal het oeuvre van Kahn vooral benaderen vanuit het werk dat hijzelf het beste kent: Het ‘Indian Institute of management’ gebouwd in Ahmedebad, Indië.

Louis Kahn, architecte américain, d’origine Estonienne, étudie et travaille principalement à Philadelphia (U.S.A.). Il enseigne à l’université de Yale (Connecticut) et de Pennsylvania.
Son oeuvre principale s’inscrit dans le tournant qu’à pris l’architecture moderne dans les années 60. La formation “Beaux-Arts”, son investissement dans les questions de logement (crise de 1929) et d’urbanisme, son talent de dessinateur et de peintre le préparent à poser des questions fondamentales sur l’architecture, sur la ville, sur le sens des lieux et des choses.
L’enseignement lui sera le moyen précieux par lequel il s’interroge et réfléchit.
A partir des années 50, son approche du projet se distance de l’approche fonctionnelle classique qui dominait alors dans l’architecture moderne.
Il remet en évidence, dans l’architecture, la recherche de la forme – distincte du design – et des sources originales de l’architecture. Il réhabilite la pièce (the room), la rue, le mur et, essentiellement, la quête du lieu.
A l’égard de la forme, il en recherche les parties inséparables et leurs relations et développe le sens de la différence et de l’association.
Avec l’exemple de l’Indian Institute of Management (1962-74) il est possible de retracer quels sont les grands éléments de la genèse des projets chez Louis I. Kahn’.

“Je dégagerai des éléments de la pensée et de la démarche du projet de Louis Kahn. Je situerai cela dans le contexte général de l’architecture moderne.
Cette oeuvre est caractérisée par une évolution du projet qui montre la capacité d’écoute et de recherche de l’architecte. Elle illustre une conception de l’ “ordre architectural”. Ce que cela signifie par rapport à la vie.

Cette oeuvre s’est révélée être le point de départ de développements urbains et elle est particulièrement intéressante parce qu’elle s’étale de 1962 à 1974 et qu’elle continue d’être développer par d’autres aujourd’hui !! “

W. Serneels.

De lezing gaat door in het Frans.  Gezien het belang van een getuigenis uit de eerste hand, hopen wij op een talrijke aanwezigheid.

Willy Serneels (°1933)
1959 - gediplomeerd als architect aan de Ecole d’architecture St. Luc . St. Gilles. - medewerker van architect Henry Doyen
1963 - master in architecture, University of Pensylvania
1964-1965 - medewerker van architect Louis Kahn
1966 - medewerker van de groep ‘Structure’
1967 - zelfstandig architect met soms diverse samenwerkingen tot 1979 - docent aan het ‘école d’architecture St. Luc’ . Brussel
1968 - docent aan het ‘école spéciale d’architecture’ . Parijs
1970-1998 - docent aan ‘l’unité pédagogique d’architecture no. 8 - thans ‘Ecole d’architecture de Paris . Belleville)
1979-1998 - directeur van ‘l’institut supérieure d’architecture St. Luc Bruxelles” - voorzitter van diverse raden - lid van de Koninklijke Commissie v. Monumenten & Landschappen van de regio hoofdstad Brussel

Lezing

Wanneer?

vr 11 december 1998 20:30

Waar?

't Leerhuys
Groeninge 35
8000 Brugge
België

Publicaties